Bienvenue sur le journal des expositions en ligne de la Galerie de la Marraine. Les expositions présentent des oeuvres d'art, objets uniques ou petites séries, comme autant de produits dérivés haut de gamme en rapport avec l'univers d'un peintre.

mardi 13 juin 2017

Après Fantin-Latour : Derniers jours de l’exposition, fleurs et portraits

Henri Fantin-Latour : détail de Roses - Pascale Morin-By Rita : Fleur de porcelaine - Exposition Après fantin Latour, Galerie de la Marraine

L’exposition "Après Fantin-Latour" touche à sa fin ; en écho à celle du musée de Grenoble, "Fantin-Latour à fleur de peau", elle fermera ses portes dimanche soir 18 juin 2017, après plusieurs mois de présence sur la toile. Nous avons eu le plaisir d’accueillir le travail de nombreux artistes, artisans d’art et créateurs, qui tous ont livré leur version inspirée par le peintre Henri Fantin-Latour.



Connu avant tout pour ses peintures de fleurs, Fantin-Latour, fut également un excellent portraitiste. Après avoir longtemps travaillé sur le vif, nous introduisant discrètement dans sa vie familiale lorsqu’il peignit ses sœurs ou sa femme, il fit poser ses modèles dans son atelier, et ses portraits sont alors le plus souvent sur fond neutre.

Henri Fantin-Latour : détail du portrait de Charlotte Dubourg - Montre -bijou Mulot b. - Fantin-latour : portrait de Madame Edwards - Exposition Après fantin Latour, une exposition inspirée par le peintre. Galerie de la Marraine

 De gauche à droite : détail du portrait de Charlotte Dubourg (Fantin-Latour), montre-bijou ( Mulot b.) et portrait de Madame Edwards (Fantin-Latour)

Mulot b., créatrice-bijoutière, a été plus particulièrement attirée par ses portraits de femme, celui de Charlotte Dubourg, sa belle-sœur, ou encore celui de Madame Edwards qui, avec son mari Edwin et leur ami commun, le peintre Whistler, furent à l’origine de son succès à Londres.
Transposées dans le monde actuel, ces femmes auraient tout à fait pu porter cette montre-bijou, réalisée pour l’exposition "Après Fantin-Latour". 
 
Qu’il peigne des hommes ou des femmes, il n’y a jamais rien de cliquant dans ces portraits, aucune pose précieuse, ou grande tenue d’apparat.
Comme Zola, il semblait réprouvait « ces couleurs éclatantes, ces bariolages et combinaisons criardes. Car le bon ton exige que l’on se tienne à distance de cette euphorie chromatique. De même, le port des bijoux requiert beaucoup d’éducation : outre sa fonction ornementale et informative - il doit suggérer, en décorant, l’étendue d’une fortune - ce bijou se doit d’être discret. À l’exception des soirées (théâtre, concert, bal), son emploi n’est guère justifié. » *

Henri Fantin-Latour : Portrait d'Edouard Manet, et portrait de M. et Mme Edwards

A gauche : Portrait d'Edouard Manet (Fantin-Latour, 1867) - à droite :  Portrait de M.et Mme Edwards (Fantin-Latour, 1875)

Portraits individuels, comme celui du peintre Edouard Manet, grand ami de Fantin-Latour, portraits de couple, de famille, de groupe, Fantin-Latour s’illustra brillamment et avec pudeur dans tous ces domaines.

Parmi tous les participants à la collection « Après Fantin-Latour », le studio de photo Un jour dans le temps associé à l’atelier de costumes Les vertugadins, propose de vous faire rentrer dans un tableau du peintre. Habillé, coiffé, accessoirisé, vous êtes alors un personnage d’une de ses toiles, vous faites un bond dans le temps, et incarnez un de ses modèles, dans un portrait photographique à la manière de

Un jour dans le temps, séance photo en costume, exposition "après Fantin-Latour", Galerie de la Marraine
 Photos ci-dessus : Un jour dans le temps

Plusieurs option de portraits sont possibles : Adulte, Enfant, Couple, Jeune, également un forfait famille à -20%. (Merci de nous contacter) Les tarifs ont été négociés pour vous par la Galerie de la Marraine. 


Attention, dernière date prévue à tarif préférentiel : ce dimanche 18 juin !

**************

Vous pouvez bien sûr retrouver ces pièces et bien d'autres encore, dans l’exposition-vente en ligne "Après Fantin-Latour", qui présente des œuvres d'art, des pièces d'artisans-créateurs et de petites entreprises inspirés par l'univers du peintre, rassemblés par la Galerie de la Marraine, jusqu'au 18 juin 2017.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire